Congres Osteopathie

DIU Spécialité en kinésithérapie mention kinésithérapie du sport

 DIU Spécialité en kinésithérapie mention kinésithérapie du sport



UFR : Faculté de médecine Paris Descartes et Service Commun de Formation Continue (SCFC)

Responsable du diplôme : M. Nicolas ROCHE
Responsables pédagogiques : Docteur Denys BARRAULT, Docteur Yves DEMARAIS et M. Jean - François FEREY
Responsable de formation : Dominique FREGOSI Service Commun de Formation Continue(SCFC)

Informations et lieu d’inscription :
Service Commun de Formation Continue (SCFC)
45, rue des Saints Pères (8ème étage) 75270 PARIS cedex 06
Métro : Saint-Germain des prés, ligne 4 plan d’accès
Contact : Marie-Line LOHEZIC
Tél : +33 (1) 42 86 22 48
Courriel : marie-line.lohezic@parisdescartes.fr

Date limite d’inscription : 16 Octobre 2009

OBJECTIFS :
Apporter une spécialisation en kinésithérapie du sport aux kinésithérapeutes.

CONDITIONS D’INSCRIPTION :
Public : Kinésithérapeutes diplômés d’Etat

Effectifs : 25 maximum

Droits d’enseignement : (auxquels s’ajoutent les droits d’inscription niveau Master en vigueur)
• en formation continue : 1375 €

ORGANISATION :
Volume horaire : 1 module commun + 4 séminaires d’une semaine de janvier à octobre

Contrôle des connaissances : Réalisation individuelle d’un mémoire professionnel et soutenance + Examen + 1 stage pratique d’une semaine à l’INSEP

PROGRAMME :
• Techniques de recueil, d’analyse et de traitement des données - méthodologie du mémoire - méthodologie d’évaluation des pratiques professionnelles.
• Les pathologies locomotrices spécifiques au sport.
• Le comportement physiologique à l’effort.
• Les thérapeutiques manuelles appliquées au sport.
• Organisation des soins kinésithérapeutiques en milieu sportif.


Génériques: une campagne pour combattre les doutes - Le Parisien


Le Parisien

Génériques: une campagne pour combattre les doutes
Le Parisien
Une campagne nationale d'information sur les génériques a été lancée mardi afin de combattre les freins qui subsistent chez une partie des médecins et de la population face à ces médicaments moins coûteux pour l'assurance maladie. "Nous sommes en ...
Génériques : une campagne pour redonner confiancePourquoi Docteur ?
VIDEO. Une campagne d'information pour rassurer sur les médicaments génériques20minutes.fr
Huit Français sur dix utilisent des génériquesladepeche.fr
TopSanté -Doctissimo -Ouest-France -JIM.fr

DIU Stratégies thérapeutiques en pathologie infectieuse

 DIU Stratégies thérapeutiques en pathologie infectieuse



UFR : Faculté de médecine Paris Descartes
organisé conjointement par les Universités Paris Diderot (UFR Xavier Bichat), Paris 6 (UFR Pitié Salpêtrière), Versailles-Saint-Quentin et Bordeaux 2

Responsable : Pr Dominique SALMON-CERON

Informations pédagogiques et autorisation d’inscription :
Auprès du directeur d’enseignement
Hôpital Cochin - Service de médecine interne 2 - Maladies infectieuses et tropicales
27, rue du Faubourg-Saint-Jacques - 75014 PARIS
Métro : Port-Royal, ligne RER B, Saint-Jacques, ligne 6 plan d’accès
Secrétariat : Mme Manuella GOLFIER
Tél : +33 (1) 58 41 21 40 Fax : +33 (1) 58 41 16 40
Courriel : manuella.golfier@cch.aphp.fr

Pour toute inscription en formation (initiale ou continue), vous devez obtenir une autorisation d’inscription écrite au préalable de la part du professeur responsable de l’enseignement.

Lieu d’inscription en formation initiale et en formation continue :
Faculté de médecine Paris Descartes - site Cochin-Port-Royal
24 rue du Faubourg-Saint-Jacques 75014 Paris
Métro : Port-Royal, RER B, Saint-Jacques, ligne 6 plan d’accès
Tél : + 33 (1) 44 41 22 16 / 22 17

Renseignements concernant la formation continue (devis, demande de prise en charge, etc.…) :
Courriel : medecine.fc@scfc.parisdescartes.fr
Tél : +33 (1)42 86 22 30 / 22 62 Fax : +33 (1) 42 86 21 59

OBJECTIFS : Optimisation de l’utilisation des anti-infectieux

CONDITIONS D’INSCRIPTION :
• les docteurs en médecine et en pharmacie, internes des hôpitaux de spécialité et résidents en médecine générale
• les spécialistes et généralistes
• les médecins et pharmaciens hospitaliers ou de ville ou de l’industrie pharmaceutique, internes chefs de clinique et assistants hospitalo-universitaires de diverses disciplines
• les étrangers titulaires d’un diplôme équivalent

L’autorisation d’inscription est prononcée par le Directeur de l’enseignement après examen du dossier.

Effectifs : 30 à 50

Droits d’enseignement : (auxquels s’ajoutent les droits d’inscription niveau Master en vigueur)
• en formation initiale : 490 €
• en formation continue : 1600 €

ORGANISATION :
Volume horaire : 106 heures réparties en 7 modules de 2 journées consécutives (jeudi-vendredi)

Contrôle des connaissances : L’enseignement est sanctionné par un examen de fin d’études consistant en une épreuve écrite. Une seule session annuelle.

TELECHARGER LA PLAQUETTE ET LE PROGRAMME


Un rapport accablant : 9 humains sur 10 respirent un air trop pollué - L'Obs


L'Obs

Un rapport accablant : 9 humains sur 10 respirent un air trop pollué
L'Obs
La pollution de l'air tue trois millions de personne chaque année, d'après un nouveau rapport de l'Organisation mondiale de la santé. L'Obs Publié le 27 septembre 2016 à 15h06. Partager ce contenu. Pas moins de 92% des habitants de la planète vivent ...
Pollution de l'air : 3 solutions naturelles pour mieux respirer dans votre maisonLCI
92 % des citadins et des ruraux respirent un air trop pollué (MAJ)Futura Sciences
Qualité de l'air : 92% des habitants de la planète subissent une pollution excessiveLe Parisien
TopSanté -Libération -France Soir -Biba Magazine

DIU Techniques ultrasoniques en anesthésie et réanimation

 DIU Techniques ultrasoniques en anesthésie et réanimation



UFR : Faculté de médecine Paris Descartes

Etablissements associés : 7 Inter-régions
• Est (Université de Nancy) : Pr Paul-Michel Mertes (AR), Dr Marc Feissel (RM), Pr Hervé Bouaziz (AR)
• Ile de France (Université Paris 5, Paris 6, et Paris Ile de France Ouest) :, Pr Marc Fischler (AR), Pr Antoine Vieillard-Baron (RM), Pr Pierre Coriat (AR)
• Nord-Picardie (Université d’Amiens) : Pr Slama (RM), Pr Dupont (AR)
• Ouest (Université de Nantes et Université de Rennes) : Dr G Prat (RM), Pr Yvonnick Blanloeil (AR), Pr Ecoffey
• Sud-Ouest (Université de Bordeaux) : Pr Gérard Janvier (AR), Pr Philippe Vignon (RM), Pr Pierre Maurette (AR)
• Sud (Université de Marseille et Montpellier) : Pr Jean Camboulives (AR), Pr Xavier Capdevilla (AR), Pr Gilles Bernardin (RM), Pr Pascal Colson (AR)
• Rhône-Alpes (Université de Lyon) : Pr Jean-Jacques Lehot (AR), Dr Didier Jacques (RM)

Responsables pour Paris Descartes : Professeur Denis SAFRAN et Docteur Bernard CHOLLEY

Coordonnateur : Pr Bernard CHOLLEY
Courriel : bernard.cholley@egp.aphp.fr
Hôpital Européen Georges Pompidou
Service d’Anesthésie-Réanimation
20 rue Leblanc – 75908 PARIS Cedex 15
Secrétariat : Mme Julie Prevel
Courriel : jprevel@invivo.edu
Tél : + 33 (0) 1 56 09 33 51 Fax : + 33 (0) 1 56 09 30 60

Lieu d’inscription en formation initiale et en formation continue :
Faculté de médecine Paris Descartes - site Cochin-Port-Royal
24 rue du Faubourg-Saint-Jacques 75014 Paris
Métro : Port-Royal, RER B, Saint-Jacques, ligne 6 plan d’accès
Tél : + 33 (1) 44 41 22 16 / 22 17

Renseignements concernant la formation continue (devis, demande de prise en charge, etc.…) :
Courriel : medecine.fc@scfc.parisdescartes.fr
Tél : +33 (1)42 86 22 30 / 22 62 Fax : +33 (1) 42 86 21 59

Droits d’enseignement (auxquels s’ajoutent les droits niveau Master en vigueur) :
• en formation initiale : 522€
• en formation continue : 1305 €

OBJECTIFS :
Le DIU est créé pour répondre à un besoin de formation spécifique des anesthésistes-réanimateurs ou réanimateurs médicaux dans le domaine de l’ultrasonographie. La demande des réanimateurs n’est actuellement pas totalement satisfaite par les DIU existants pour plusieurs raisons :
• un problème d’accessibilité des non cardiologues aux DIU de cardiologie dans certaines interrégions
• l’élargissement des indications des techniques ultrasoniques qui dépassent largement le domaine de l’échographie cardiaque
• des besoins professionnels de plus en plus spécifiques, possiblement opposables en cas de iatrogénie dans un avenir proche (ex, anesthésie locorégionale, pose de voie veineuse profonde…)
• une activité clinique de soins non programmés qui nécessite la présence d’une compétence sur le terrain 24 heures sur 24
• la disponibilité d’échographe dans la plupart des services de réanimation et bloc opératoire (95% d’après une enquête réalisée dans les CHU en 2008), avec la nécessité de former un plus grand nombre d’opérateurs.

La formation théorique et pratique ainsi dispensée permettra aux anesthésistes-réanimateurs et aux réanimateurs médicaux d’utiliser les techniques ultrasoniques, non invasives, pour aider leur démarche diagnostique et thérapeutique afin d’améliorer la prise en charge des patients les plus graves. Elle permettra aux réanimateurs de guider certains gestes vulnérants afin d’en limiter les complications (ponctions, drainages).

CONDITIONS D’INSCRIPTION : : public visé :
• les médecins de nationalité française titulaires d’un Diplôme d’Etudes Spécialisées (DES) en anesthésie-réanimation ou titulaires d’un autre DES et inscrits en 2ème année de Diplôme d’Etudes Spécialisées Complémentaires (DESC) de réanimation médicale
• les médecins de nationalité française ou originaires d’un pays de la CEE, titulaires d’un diplôme de docteur en médecine, spécialistes en anesthésie-réanimation (diplôme ou équivalence exigés) leur permettant d’exercer dans leur pays d’origine
• dans la limite des places disponibles et après accord du responsable de l’enseignement de l’interrégion, les internes inscrits au DES d’anesthésie-réanimation à partir de la 4ème année ou au DESC de réanimation médicale à partir de la 1ère année
• par dérogation accordée individuellement, l’inscription au DIU peut être autorisée à un médecin spécialiste ou engagé dans une filière de spécialité compte tenu d’un intérêt particulier pour cette formation complémentaire.
• le nombre d’étudiants autorisés à s’incrire, par université, se fait au prorata des places de terrains de stage. La décision est prise par le coordonnateur de l’enseignement du DIU. La demande d’inscription au stage par l’étudiant doit se faire au niveau du coordonnateur de l’enseignement.

ORGANISATION :
Le DIU comporte :
• un tronc commun obligatoire : notions physiques de base, fonctionnalités et réglage des appareils, repérage des vaisseaux périphériques et intracrânien
• des modules obligatoires : échographie cardiovasculaire, anesthésie locorégionale
• des modules optionnels : exploration thoracique, exploration abdominale, exploration intracrânienne.

Le candidat suit l’enseignement du tronc commun qui est obligatoire. Il choisit en revanche au moment de son inscription au DIU :
• un des deux modules obligatoires
• deux des trois modules optionnels

Un seul des deux modules obligatoires peut être validé par année. La validation du second module obligatoire nécessite une réinscription. Dans ce cas, l’étudiant garde le bénéfice de la validation du tronc commun et des modules auquel il s’est déjà inscrit la première fois.

Le programme d’enseignement est fixé chaque année par le conseil pédagogique. Il est détaillé en annexe 1 avec les objectifs pédagogiques.

Le volume horaire global d’enseignement théorique dispensé chaque année dans le cadre du DIU est de 55 à 60 heures (cardiovasculaire ou anesthésie locorégionale), en fonction des modules optionnels choisis.

Contrôle des connaissances :
La session principale et obligatoire est organisée en mai ou en juin de chaque année universitaire. La session de rattrapage est organisée au moment de la rentrée universitaire suivante, en septembre ou en octobre.
Les deux sessions comprennent les mêmes épreuves :
• une épreuve écrite d’admissibilité anonyme d’une durée de 2 heures minimum sanctionnant les connaissances théoriques et comprenant plusieurs questions, notée sur 20
• une épreuve orale subordonnée à la réussite de l’épreuve écrite comprenant plusieurs cas cliniques dynamiques à commenter, notée sur 20
• les sujets des questions et des cas cliniques concernent les modules choisis par le candidat.

Sont déclarés admissibles à l’épreuve orale, les candidats ayant obtenu une note moyenne au moins égale à 10/20. Toute note inférieure à 6/20 à l’une des épreuves constitutives de l’écrit est éliminatoire.

Pour valider la partie théorique, le candidat doit obtenir une note au moins égale à 10/20 à l’épreuve orale.

Les étudiants admis à l’écrit et ayant échoué à l’oral conserveront le bénéfice des résultats de l’écrit pour la session de septembre.

La validation du DIU repose sur :
• le succès au contrôle des connaissances
• la validation du carnet de stage.

Le diplôme ne peut donc être délivré qu’après que le candidat ait satisfait au contrôle de connaissances théoriques et à la validation du carnet de stage.

Si le candidat n’a pas validé son carnet de stages mais qu’il est reçu aux épreuves écrites, le bénéfice de ce succès est conservé pendant 2 ans maximum. Le diplôme ne peut être délivré qu’après validation du carnet de stages.

TELECHARGER LE PROGRAMME


IVG. Le délit d'entrave bientôt élargi aux sites anti-avortement ? - Ouest-France


Ouest-France

IVG. Le délit d'entrave bientôt élargi aux sites anti-avortement ?
Ouest-France
Le délit d'entrave, introduit en 1993 dans le code de santé publique, sanctionne de deux ans de prison et de 30 000 euros d'amende toute personne qui tente d'empêcher une IVG. | Archives Ouest-France. Facebook; Twitter; Google+; Lire le journal


DIU Technologies au service de la santé des personnes âgées et en situation de handicap (gérontechnologie)

 DIU Technologies au service de la santé des personnes âgées et en situation de handicap (gérontechnologie)



UFR : Faculté de médecine Paris Descartes

Etablissements partenaires : Paris Descartes (pilote), Aix-Marseille 2, Bordeaux 2, Lyon 1, Lille 2, Montpellier 1

Responsable du diplôme : Professeur Anne-Sophie RIGAUD

Informations pédagogiques et autorisation d’inscription :
Auprès du Professeur Anne-Sophie RIGAUD
Hôpital Broca, service de gériatrie - 54-56, rue Pascal - 75013 Paris
Métro : Glacière ou Corvisart, ligne 6, Gobelins, ligne 7 plan d’accès
Secrétariat : Mme Sabrina JOLLET
Tél : +33 (1) 44 08 35 03 - Fax : +33 (1) 44 08 35 10
Courriel : sabrina.jollet@brc.aphp.fr

Pour toute inscription en formation (initiale ou continue), vous devez obtenir une autorisation d’inscription écrite au préalable de la part du professeur responsable de l’enseignement.

Lieu d’inscription en formation initiale et en formation continue :
Faculté de médecine Paris Descartes - site Cochin-Port-Royal
24 rue du Faubourg-Saint-Jacques 75014 Paris
Métro : Port-Royal, RER B, Saint-Jacques, ligne 6 plan d’accès
Tél : + 33 (1) 44 41 22 16 / 22 17

Renseignements concernant la formation continue (devis, demande de prise en charge, etc.…)
Courriel : medecine.fc@scfc.parisdescartes.fr
Tél : +33 (1)42 86 22 30 / 22 62 Fax : +33 (1) 42 86 21 59

OBJECTIFS : L’enseignement a pour but de donner une formation approfondie aux professionnels et étudiants concernés dans le domaine de l’application des nouvelles technologies aux soins des personnes âgées et en situation de handicap.

CONDITIONS D’INSCRIPTION Titres requis :
• Titulaires d’un diplôme français de docteur en médecine
• Titulaires d’un diplôme étranger équivalent
• Etudiants en médecine
• Kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychomotriciens diplômés
• Professionnels de santé de niveau bac dans le milieu gérontologique

Effectifs : 20

Droits d’enseignement : (auxquels s’ajoutent les droits d’inscription niveau Master en vigueur)
• en formation initiale : 685 €
• en formation continue : 1500 €

ORGANISATION : Volume horaire : 100 heures
• Cours théoriques : 80 heures réparties sur une année universitaire (de décembre à juin)
• Enseignement pratique : 20 heures
• Stage : 35 heures

Contrôle des connaissances : examen de fin d’études :
• une épreuve écrite d’une durée de 2 heures notée sur 20 (2 sessions)

Admission si : - assiduité
• stage validé
• note supérieure ou égale à 10/20

TELECHARGER LE PROGRAMME


Maladie de Crohn : un champignon intestinal impliqué - Pourquoi Docteur ?


Pourquoi Docteur ?

Maladie de Crohn : un champignon intestinal impliqué
Pourquoi Docteur ?
Chez les patients atteints de la maladie de Crohn, l'inflammation de l'intestin pourrait résulter d'une interaction entre deux bactéries et un champignon naturellement présents. Maladie de Crohn : un champignon intestinal impliqué gpointstudio/pix-5 ...
Maladie de Crohn: un champignon identifié comme facteur clé de l'inflammationBFMTV.COM
Maladie de Crohn : deux bactéries et un champignon à l'origine de l'inflammation ?Doctissimo
Maladie de Crohn : un champignon identifié comme facteur de la maladieTopSanté
santé log

DIU Toxicologie médicale

 DIU Toxicologie médicale



UFR : Faculté de médecine Paris Descartes
en collaboration avec les universités Paris Diderot et Paris 12

Responsable : Professeur CONSO

Informations pédagogiques et autorisation d’inscription :
Département Universitaire de Médecine du Travail
Faculté de médecine Paris Descartes - site Cochin Port-Royal
24, rue du FG Saint-Jacques - 75014 PARIS
Métro : Port-Royal, ligne RER B plan d’accès
Tél : +33 (1) 44 41 25 92 - Fax : +33 (1) 44 41 25 90
Courriel : conso@cochin.univ.paris5.fr

Professeur LAGIER
Hôpital Fernad Widal
200, rue du Faubourg-Saint-Denis 75010 PARIS
Métro : Gare du Nord, lignes 4, 5 ou La Chapelle, ligne 2 plan d’accès
Tél : +33 (1) 40 05 43 38

Lieu d’inscription :
Université Paris Diderot, Faculté de médecine Lariboisière Saint-Louis
10, avenue de Verdun 75010 PARIS
Métro : Gare de l’Est, lignes 4, 7, 11 plan d’accès
Tél : +33 (1) 45 17 50 30/31

OBJECTIFS : Cet enseignement a pour but de donner une formation de haut niveau nécessaire à la pratique médicale de la Toxicologie, notamment la prise en charge des malades intoxiqués, la surveillance des risques professionnels, environnementaux ou médicamentaux, la toxicovigilance et la pharmacovigilance des populations exposées, l’évaluation et la prévention des risques toxiques incluant aussi bien les aspects médicaux et techniques que réglementaires.

CONDITIONS D’INSCRIPTION :
• Les titulaires d’un diplôme français de docteur en médecine, en pharmacie, en chirurgie, docteur vétérinaire.
• Les étrangers titulaires d’un diplôme équivalent
• Les internes en médecine et en pharmacie. Les candidats jugés aptes à suivre l’enseignement par le Directeur de l’enseignement et autorisés par le conseil pédagagique. L’autorisation d’inscription est prononcée par le Directeur de l’enseignement après examen du dossier.

Effectifs : 80

Droits d’enseignement : inscriptions à Paris Diderot

ORGANISATION : Volume horaire : 240 heures pour trois options réparties sur une année universitaire.
• Cours théoriques :180 h
• Travaux pratiques :60 h

Contrôle des connaissances :

une épreuve écrite avec questions portant : sur la partie du tronc commun, notée sur 20 (coefficient 1) sur la partie correspondant à chaque option, notée sur 20 (coefficient 2) un mémoire avec soutenance orale, notée sur 20 (coefficient2)

PROGRAMME : Sous réserve de modifications

TRONC COMMUN : Méthodologie d’évaluation des risques toxiques Toxicocinétique, toxicodynamie et facteurs de variabilité des effets toxiques Toxicité d’organes (mécanismes d’action, méthodes d’exploitation, spécificité de toxiques, principales lésions) Option "TOXICOLOGIE INDUSTRIELLE ET ENVIRONNEMENTALE, TOXICOVIGILANCE" : Connaissance, identification et gestion des risques industriels Plastiques et solvants Pathologie chronique et cancéreuse Toxicologie environnementale En commun avec l’option "Urgences toxicologiques" Intoxications aiguës Les produits phytosanitaires Option "TOXICITE DU MEDICAMENT, PHARMACOVIGILANCE" Evaluation pré-clinique et clinique des médicaments (sécurité) Evaluation des médicaments après l’AMM/Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Facteur de risque de survenue et de gravité Tératogénicité et foetotoxicité des médicaments (surveillance) Bonnes pratiques en matière de médicaments Rôle des industriels du médicament En commun avec l’option "Urgences Toxicologiques" Urgences toxiques médicamenteuses Abus et dépendance En commun avec l’option "Toxicologie industrielle et environnementale, toxicovigilance" Intoxications aiguës ; Les produits phytosanitaires

Ces médicaments qui font grossir ! - Le Point


Le Point

Ces médicaments qui font grossir !
Le Point
La prise de poids peut être associée à de nombreuses causes, nutritionnelles, psychiques, environnementales. Les médicaments peuvent être un facteur à ne pas négliger, car ils sont rarement évoqués en première analyse alors que leur signalement ...
Prise de poids: ces médicaments dont l'effet secondaire est de vous faire grossirFrance Soir
Quels médicaments font vraiment grossir?Slate.fr
Prise de poids : l'effet secondaire méconnu des médicamentsBuzzArena (Blog)
24matins.fr

Formation Sida

Formation Immunologie

Congres Pediatrie

Formation Optique

Congres Laser